Agriculture et nutrition

Nos programmes ont pour objectif le développement agricole avec la formation des bénéficiaires pour améliorer leurs capacités. Ils ont été conçus à partir des problématiques locales variant selon les régions, pour répondre aux mieux aux besoins des villageois.

Découvrez nos programmes

prog_thumb_agri-rasuwa

Une agriculture durable pour assurer la sécurité des moyens de subsistance des communautés rurales de Rasuwa

Plus de 54 % des ménages de Rasuwa vivent en dessous du seuil de pauvreté ; l’accès aux services, ressources et infrastructures de base est très limité. L’agriculture est la principale activité économique, mais la plupart des familles ne disposent que d’une très petite exploitation et leurs récoltes sont inférieures aux quantités nécessaires pour assurer leur propre sécurité alimentaire durant toute l’année.

prog_thumb_agri-humla

Développement de l’Agriculture de Humla

Ce projet présente aux bénéficiaires l’initiative et leurs perspectives dans ce développement agricole. L’équipe a formé plus de 60 groupes d’agriculteurs, en donnant la priorité aux plus marginalisés, notamment les femmes et les minorités ethniques.

prog_thumb_agri-dhading

Développement de la communauté en montagne via la Chaîne de Valeur de l’Agriculture du Haut Dhading

Plus de 35 % de la population de Dhading est pauvre et appartient à des groupes ethniques socialement marginalisés. La plupart des habitants pratiquent l’agriculture de subsistance et ont un revenu très faible. La culture de la pomme de terre et l’élevage de moutons constituent l’épine dorsale économique et nutritionnelle des ménages du Nord Dhading.

prog_thumb_agri-sershul

Des légumes pour la santé à Sershul

À une altitude moyenne de 4200m, la végétation dans le district de Sershul se limite à des prairies du haut plateau et quelques rares buissons. Les habitants de cette région ont vécu du yak pendant bien des siècles : viande de yak et tsampa d’orge, lait, beurre et yogourt à la belle saison, thé au beurre, et autres plats lourds en calories pour faire face au froid. Le yak, c’est aussi les tentes et les habits, le combustible, et toutes sortes d’outils.