Soutien aux femmes face à l’émigration des hommes

Nom complet du projet: Promotion de l’émancipation des femmes et des filles dans les communautés rurales affectées par l’émigration masculine.

Lieu : Gatlang, Rasuwa District

Période : 2016 à 2019

Bénéficiaires directs : 260 ménages, environs 1200 personnes

Bénéficiaires indirects: 2’340 habitants

Partenaires locaux : SEEDS, Paldor Peak Youth Club

slider_gen2_1

Emigration des hommes pour trouver un emploi.
Men's migration to find job opportunities.

slider_gen2_2

Classe d'alphabétisation.
Literacy classroom.

slider_gen2_3

Formation des femmes à la tenue des comptes du foyer.
Women training on house finances.

slider_gen2_5

Les femmes dépendent à 86% des récoltes agricoles
pour survivre.

86% of women rely on agriculture for their livelihood.

slider_gen2_4

Faible taux d'éducation chez les filles à cause de leurs
mariages et des travaux agricoles.
Small education rates for girls due to their marriage and
agricultural labour.

Contexte

Le projet est situé à Gatlang, dans le district de Rasuwa – une zone rurale, montagneuse et très pauvre du Népal. Globalement, 20% des ménages de Gatlang ont au moins un membre de la famille qui est absent pour plus de six mois par an, près des trois quarts d’entre eux étant des hommes. L’émigration des hommes des régions rurales est devenue un mécanisme d’adaptation visant à surmonter la pauvreté.

Dans un pays où les inégalités entre les hommes et les femmes sont saillantes (par exemple, la moitié des femmes à Rasuwa sont analphabètes et presque 70% d’entre elles sont mariées avant l’âge de 20 ans), ces schémas de migration ont tendance à aggraver la situation socio-économique déjà précaire des femmes et des filles. La charge de travail des femmes augmente de façon disproportionnée, parfois jusqu’à 16 heures par jour. Ces dernières doivent en effet compenser la main d’œuvre manquante en participant à des tâches agricoles de plus en plus lourdes.

Cette situation a souvent des conséquences néfastes sur l’éducation des femmes ainsi que sur leur santé : prolapsus utérin, stress ou dépression sont ainsi régulièrement observés. En plus de cela, les femmes et les filles ne possèdent pas les compétences financières nécessaires et le pouvoir de décision au sein du ménage afin de recevoir, gérer et investir les fonds envoyés par les migrants. Ainsi, leur dépendance à l’égard de leurs parents et proches tend à augmenter, bloquant de même leur potentiel d’autonomisation.

Objectifs du projet

Norlha fournit aux femmes affectées par l’émigration des hommes les outils économiques et sociaux leur permettant de réduire leur dépendance socio-économique et d’améliorer leur situation. Les femmes sont ainsi mieux armées pour de faire face à l’impact direct des migrations des membres de leur famille et d’en exploiter les possibilités financières.

Les actions de Norlha

Afin de favoriser l’autonomisation économique des femmes, les activités du projet sont axées sur l’éducation financière, les systèmes de transfert de fonds réduisant le coût des transactions, l’investissement des fonds reçus, l’accès aux marchés et les nouvelles opportunités de génération de revenus.

En termes d’émancipation sociale, les bénéficiaires sont sensibilisés aux questions de genre et de santé et acquièrent une gamme de compétences leur permettant de faire face à des situations telles que l’émigration des hommes. Les avantages seront ressentis par de nombreux bénéficiaires indirects et profiteront à la communauté au sens large.

Les impacts de Norlha

Ce projet bénéficie directement à 1’200 personnes et indirectement à 2’340 personnes supplémentaires.

Grâce aux actions de Norlha, les femmes gèrent et utilisent de manière productive les fonds reçus. Elles se familiarisent avec le budget domestique et obtiennent l’accès aux institutions financières adaptées. En outre, elles acquièrent des compétences pour la génération de revenus et obtiennent l’accès aux marchés.

Les conséquences négatives physiques et sociales de l’émigration masculine sont réduites pour les femmes. La communauté comprend les enjeux autour de la migration et les femmes s’organisent en groupes de soutien. Les femmes ont aussi accès à des technologies et autres mesures appropriées permettant de réduire leur charge de travail et d’augmenter les revenus générés.

Pour plus d’informations sur ce projet, contactez-nous sur partnerships@norlha.org.

Nos partenaires

partenaire_fedevaco

partenaire_Fondation_ELLE